Guide pour rendre votre e-shop plus attractif

e-shop

Comme vous le savez, le critère principal du e-commerce, sont les achats des utilisateurs. Parfois on dépense beaucoup de ressources (argent, efforts des spécialistes du marketing et des responsables du référencement) pour attirer les clients, mais le nombre de ventes est minime. Dans ce cas, il est logique d’examiner attentivement les facteurs qui distraient ou entravent les utilisateurs avant le processus d’achat. Tout d’abord, il est possible de se baser sur les résultats des statistiques web du site, qui doivent être dans le logiciel que vous utilisez. Les points clés pour vous seront les suivants :

  • Le temps pendant lequel le client est sur la page. Plus ce temps est long, mieux c’est pour vous. Ainsi, le client est intéressé par votre boutique en ligne et il l’étudie pendant longtemps. Mais d’un autre côté, votre navigation ou votre description est tellement confuse que le client ne sait plus quoi faire.
  • Plus le taux d’abandon est élevé, plus la situation est mauvaise pour vous. Il s’agit des visiteurs qui sont entrés sur le site et l’ont quitté immédiatement. Vous devez suivre la tendance dans le temps et la comparer après des changements dans le magasin. Si le mois dernier, ce taux était de 20 % et que ce mois-ci, après vos changements sur le site, il est passé à 30 %, cela signifie que quelque chose irrite les clients.

Si un client ne va que sur la première page de la boutique et la quitte, vous avez un problème. Vous devez comprendre pourquoi le visiteur ne veut pas faire d’achat, et vous pourrez peut-être en savoir plus ici. Comprenons maintenant quels facteurs peuvent influencer sa décision, c’est-à-dire rester sur le site et effectuer un achat.

Qu’est-ce qui effraie les clients des e-shops ?

Le prix

Outre le prix lui-même, qui peut effrayer le client, il existe de nombreux autres facteurs.

Le design du site

Le propriétaire du magasin doit tenir compte des particularités de la perception humaine de l’information. Habituellement, le visiteur ouvre la page et regarde brièvement les informations et l’emplacement des blocs. Ces informations créent dans sa tête un certain schéma d’information qui est compatible avec ses connaissances et son expérience. L’ensemble du processus de perception prend 3 à 4 secondes. Pour une raison quelconque, les propriétaires de boutiques en ligne pensent que dès qu’ils commencent à beaucoup décorer leur site, l’utilisateur aimera le fond ou la forme des boutons et les ventes augmenteront immédiatement. Laissez-moi vous dire un secret, l’acheteur a besoin d’obtenir des informations rapidement, facilement et ne perd pas de temps à apprendre l’interface pour acheter un produit. Par exemple, les éléments mouvants sur l’écran peuvent détourner de l’achat. Habituellement, tous les propriétaires de sites commencent à ajouter la neige tombante avant la veille du Nouvel An. Ou des bannières multimédias permanentes qui tombent dès que la page est chargée. Habituellement, ces bannières sont bloquées par défaut dans les programmes antivirus et les navigateurs, mais les navigateurs eux-mêmes bloquent déjà leur apparition. Et même si le client a la possibilité d’afficher ces bannières – le visiteur déplace sa main pour fermer la page. Les sons sont un autre facteur de distraction multimédia. Imaginez que, tard le soir à la maison, vous travaillez sur un PC et avez décidé d’acheter un cadeau pour la famille. Tout le monde dort, la maison est calme. Vous vous rendez sur le site et soudain, de la musique se met à jouer ou une publicité s’affiche automatiquement : que ferez-vous pour ne pas réveiller votre foyer ? Bien sûr, vous fermez immédiatement la page pour résoudre rapidement le problème, sans chercher une télécommande ou un contrôle du volume pour réduire le son.

Des services en ligne trop insistants

L’acheteur va sur la page, étudie où se trouve le produit désiré, puis une fenêtre avec l’offre de consultation tombe. En aucun cas je ne nie la nécessité des consultants en ligne. Ils sont même utiles et contribuent à augmenter les ventes du magasin. Mai sil faut les introduire délicatement et à temps pour répondre aux problèmes des clients. Par exemple, si vous voyez qu’un visiteur est entré sur le site et reste sur la même page pendant un long moment – offrez-lui son aide par le biais d’un consultant en ligne. Et si une personne est allée sur la première page, elle n’a même pas compris ce que vous avez dans le magasin, et vous avez immédiatement recours à elle et commencez à la distraire.

Le client ne veut pas attendre

Il y a des propriétaires de e-boutiques qui ont téléchargé 5 à 10 Mo de photos haute résolution de marchandises, pensant que cela permettrait aux utilisateurs de mieux voir les marchandises. De telles pages mettaient du temps à charger, les utilisateurs n’attendaient pas et les quittaient. Bien qu’il soit possible de réduire les photos et de les afficher dans un format et une taille compressés, il en va de même pour la conception du magasin. Ne faites pas attendre les clients pour le chargement des pages web. Le client ira vers les sites les plus rapides, qui lui montreront les informations aussi vite qu’ils le peuvent.

Que faire pour rendre votre e-shop plus attractif ?

Créez un système de navigation clair et logique

Certains sites rendent le système de navigation si confus que l’utilisateur se perd et ne sait pas où se trouve l’article exact. Les catégories et sous-catégories doivent être claires pour l’utilisateur. En outre, les informations relatives à la bonne catégorie doivent toujours être montrées à l’utilisateur afin qu’il comprenne où elle se trouve. Pour ce faire, l’utilisation de « Breadcrumbs » – « est une chaîne qui indique le placement des marchandises par rapport à la catégorie.

Améliorez votre barre de recherche

N’oubliez pas la recherche. Tous les visiteurs n’ont pas envie de parcourir les catégories pour trouver le bon produit. Le client a besoin du bon produit. Si vous n’avez pas de fonction de recherche sur le site ou si elle ne fonctionne pas correctement, vous manquerez un certain nombre de clients qui veulent trouver un produit immédiatement par le biais de la recherche.

La description du produit

Si un acheteur potentiel a déjà accédé à la page du produit, il doit obtenir des informations complètes sur le produit afin de pouvoir prendre une décision, comme :

  • la photo du produit
  • les spécifications du produit
  • les accessoires du produit
  • les commentaires sur le produit
  • des instructions sur la manière d’utiliser le produit

Un service client facilement joignable

Si l’acheteur est prêt à acheter la marchandise, mais qu’il a un doute, il peut se rendre sur un forum de discussion ou appeler le magasin. Si vous ne disposez pas d’un téléphone de contact dans un endroit visible, d’informations sur les horaires de travail (afin que le client comprenne pourquoi, le dimanche soir, personne ne décroche le téléphone dans le magasin) ou de questions sur la garantie et le retour des marchandises, le client ne fera pas d’achat. Votre magasin en ligne doit fournir toutes ces informations. Et pas seulement sur la page principale, mais sur chaque page.

Pourquoi la présence numérique est-elle si importante pour votre entreprise en expansion ?
E-Commerce B2B vs B2C : 6 conseils pour vendre à vos clients