E-Commerce B2B vs B2C : 6 conseils pour vendre à vos clients

L’e-commerce ou commerce électronique est de plus en plus à la mode actuellement. Paraît-il que c’est aussi plus efficace et plus pratique. Les détails concernant ce sujet seront exposés dans cet article.

E-commerce c’est quoi ?

Le commerce est défini comme étant le fait d’acheter ou de vendre un bien ou un service. Le « e » devant commerce désigne une activité qui se passe en utilisant le réseau internet. On peut donc définir l’e-commerce comme étant l’achat ou la vente des biens ou des services par le biais du réseau internet. L’e-commerce arrive à toucher beaucoup plus de clients par rapport au commerce traditionnel étant donné que le monde entier est connecté sur le réseau. Par rapport au commerce traditionnel, il ne présente pas d’horaire d’ouverture ainsi, le vendeur peut se faire beaucoup plus de vente en tout temps.

E-commerce B2B vs B2C

B2B et B2C sont les appellations données aux échanges qui existent entre une entreprise et un particulier. B2C signifie « Business to Consumer » c’est-à-dire que l’échange se fait entre une entreprise et un particulier. B2B signifie « Business to Business » c’est-à-dire que l’échange se fait entre deux entreprises. Il est important de savoir que les clients B2B et B2C se comportent différemment lors d’un achat. De ce fait, les raisons qui leur poussent à faire un achat sont différentes en fonction de ce dont ils ont besoin. En effet, le choix des B2C varie en fonction de leurs émotions. Les publicités sont là pour jouer de ces dernières. Le choix des clients B2B est bien réfléchi suivant ce que l’entreprise a besoin pour son activité.

 

6 conseils pour vendre sur e-commerce

Pour réussir à vendre sur e-commerce, il faut à priori savoir ce dont les consommateurs ont besoins mais surtout comment ils raisonnent. Dans ce qui va suivre, le mode de raisonnement de e-commerce B2B vs e-commerce B2C va être résumé. Ainsi, il sera plus facile d’influencer leur choix. Il faut savoir qu’un client B2C fait son choix de manière impulsive tandis qu’un client B2B fait un achat de façon rationnelle. Ensuite, pour B2C, il est le seul décideur tandis que pour B2B, il faut faire une réunion avant de faire un achat. Après, pour B2B, il veut fidéliser son fournisseur dans le long terme, ce qui n’est pas le cas de B2C. B2B est à la recherche d’un fournisseur où les prix sont encore à débattre, mais pour B2C le prix d’achat va être inflexible. Il faut aussi savoir que les clients B2C paient leurs achats au comptant tandis que ceux B2B ne paient qu’après livraison. Enfin, les clients B2C veulent une livraison rapide mais pour B2B, c’est le délai de livraison qui compte.

Gérer un site e-Commerce en travaillant de chez soi : les conditions qu’il faut réunir
Pour ou contre la livraison gratuite sur votre site e-Commerce ?